JEAN BOGGIO

JEAN BOGGIO

Le petit prince 
de la décoration


C’est avec une formation de joailler-orfèvre que Jean Boggio ouvre son atelier à Lyon, en 1984 et signe ses premières pièces : ses bagues « Palais » et ses boîtes « Jungle » lui attachent une clientèle fidèle de collectionneurs.


Créateur polymorphe et touche-à-tout, artiste-artisan maîtrisant la technique de la plupart des objets qu’il crée, Jean Boggio développe très vite un univers onirique peuplé tantôt d’un riche bestiaire, tantôt de fées et farfadets, de troubadours ou acrobates, qui lui vaut le surnom de Petit Prince de la décoration. Car Jean Boggio se définit avant tout comme « un créateur de rêves, un conteur d’histoires ».


De grandes manufactures françaises le sollicitent. Jean Boggio devient tour à tour créateur de mobilier, verrier ou céramiste. Passé maître dans l’art de manier les couleurs, Jean Boggio crée des pièces baroques et fantaisistes, comme sorties des contes et légendes : là est la part du rêve…



Galerie HSP